Test salivaire cannabis

Le test salivaire du depistage du cannabis arrive dans les etablissements scolaires

Posted at 19/01/2014 | By : | Categories : Test salivaire cannabis | 0 Comment

Un depute part en croisade contre le cannabis dans les lycees

L'éducation nationale doit protéger ses lycéens consommant du cannabis

Des tests salivaires pratiqués dans les lycées

E Ciotti, président du conseil général des Alpes Maritimes et député UMP estime qu’en matière de consommation de cannabis l’action doit prendre le pas sur la prévention. Il demande à ce qu’un test de dépistage soit pratiqué dans les établissements scolaires.

E Ciotti a déposé une proposition de texte de loi cette fin de semaine. Lors d’une émission sur Europe 1, il parle de sa démarche. Une telle proposition peut-elle être appliquée sur le terrain ? Le député envisage de faire prendre en charge ses tests de dépistage par les sevices de médecine scolaire car il rappelle que l’Education Nationale a le devoir de protéger la santé de tous les jeunes scolarisés dans les lycées.

E Ciotti met en évidence l’augmentation de la consommation de stupéfiants par les jeunes. L’aggravation de ce phénomène est au cœur des milieux délinquants et de milieux criminels nationaux voire internationaux. Pour la consommation de stupéfiants, la prévention n’a pas porté les fruits escomptés. Dans les Alpes Maritimes, les services du Conseil Général ont mené des campagnes de prévention au sein des collèges et des lycées.

Il en conclut que la démarche de prévention a des limites et que par conséquent, il faut envisager une action qui soit réellement efficace. Les parents doivent être concernés par cette démarche. En effet, les tests de dépistage peuvent devenir obligatoires. Au regard du secret médical, les résultats seront adressés aux parents. Pour la suite, les parents prendront leur responsabilité pour participer à la lutte contre la consommation de cannabis par leurs jeunes.

KANA CLEANER vous rend négatif au test salivaire du THC

Bookmark this on Google Bookmarks
Share on Facebook