Faits divers cannabis

Le pari des Cannabis Social Clubs

Posted at 27/01/2013 | By : | Categories : Faits divers cannabis | 0 Comment


Les Cannabis Social Clubs espèrent produire légalement sous contrôle © Hélène Lam Trong



Les CSC comptent en général une quinzaine de membres. Ils y en aurait près de 50 en France. lls fonctionnent sur le mode d’une coopérative. Certains cultivent, d’autres paient une cotisation pour financer la production. Chacun déclare des « besoins » mensuels. La récolte, produite dans la limite de ces besoin, est ensuite partagée selon la consommation de chacun.


Dans le Cannabis Social Club qui nous a reçu, l’herbe ainsi autoproduite revient à 0,25 euros le gramme contre 10 euros sur le marché noir. « On se partage 30 kilos sur un an. Si on s’était fournis auprès des réseaux criminels, on leur aurait rapporté 300 000 euros », estime Frédéric*. Frédéric a fondé ce CSC  sur sa propriété donc il tient le lieu secret : il a peur d’être la cible de braqueurs. Il a déjà été dépouillé de sa production par des criminels armés de fusils à pompe.


Les membres des Cannabis Social Clubs viennent d’horizons différents mais tous ont en commun de ne plus vouloir être obligés de fréquenter des délinquants pour se fournir. Parmi eux, il y a aussi des malades qui font un usage thérapeutique du cannabis. Pour eux, mais aussi pour les malades non-membres désemparés quand il faut se procurer de l’herbe, les CSC mettent 20% de leurs récoltes de côté au titre de la « contribution solidaire ».


Les Cannabis Social Clubs existent pour l’instant dans l’illégalité. Mais lors d’une prochaine réunion à Paris, les CSC de France pourraient décider de se déclarer en Préfecture.


* Le prénom a été changé.


Lien vers l’article original


Articles ou liens qui peuvent vous intéresser :


Kana Cleaner est un produit permet d’être négatif au test cannabis. Si les mécanismes d’élimination du thc vous intéressent :


Comment fausser le test cannabis ?


Comment marche les tests salivaires ?


Important : Messages aux utilisateurs de Kana Cleaner


Adoptez un comportement responsable : ne prenez pas le volant si vous êtes sous l’emprise du cannabis !





Bookmark this on Google Bookmarks
Share on Facebook