Culture Cannabis
Depenalisation du cannabis

La legalisation de la culture du cannabis pour un objectif de sante publique

Posted at 27/01/2014 | By : | Categories : Culture Cannabis,Depenalisation du cannabis | 0 Comment

Faut-il legaliser les cultures de cannabis en France ?

Culture cannabis : la France championne des cultures illégales

Plantation de cannabis à échelle industrielle

Depuis qu’un pays comme l’Uruguay, mais également les états du Colorado et de Washington au Etats-Unis ont franchi le pas, la question est de plus en plus présente. Surtout que la défense de la dépénalisation du cannabis n’est pas le fait d’individus prônant la consommation. La raison de cette évolution par rapport à la guerre des stupéfiants lancée dans la décennie 1970 par l’ONU et l’ancien président américain R Nixon. La répression n’a pas permis d’avancer. C Ben Lakhdar, économiste des drogues à l’Université catholique de Lille et ancien expert à l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) nous confirme que la France est le pays européen le plus dans une logique de repression ; ce qui n’empêche pas que nous soyons les plus gros fumeurs de cannabis en Europe.

Une production locale de cannabis avec un choix précis des graines et une culture optimum en vase clos et à la lumière constante permet de trouver un marché riche pour les consommateurs.

D’après des études publiées par P Kop, professeur agrégé d’économie à la Sorbonne et compilées par C Ben Lakthar, le coût social du cannabis est de 910 millions d’euros pour la France. Ce montant important prend en compte les accidents de la route dûs à la consommation de cannabis et dérivés, le coût de la prévention et pour la Sécurité Sociale ; mais aussi les coûts des tribunaux, prisons, douanes et enquêtes policières.

Dépénalisation ou monopole d’État ? Pourquoi ce questionnement est-il évité par les responsables politiques, ne serait-ce que F Hollande lors de sa campagne prsidentielle en 2012 ? Parce que la réaction des français pourrait être mauvaise et qu’un système irréprochables est très difficile à mettre en place.

Porter atteinte à l’économie de la débrouille est risqué. Se pose également la question de l’impact social d’un tel changment. Un état des lieux réalisé pour le Conseil National des Villes a souligné l’importance de cette économie parallèle dans les zones sensibles, la nommant économie de la débrouille. Toutefois, il est mal aisé d’évaluer le résultat de la suppression des revenus de la vente du cannabis qui agit comme un amortisseur social dans les quartiers en grandes difficultés.

Ne pas perdre de vue l’objectif de santé publique. Pour tous les éléments mentionnés auparavant, la Commission mondiale pour la politique des drogues qui comptes des personnalités comme K Annan, ancien secrétaire général de l’ONU ou encore des chefs dEtats, a demandé en 2011 de stopper la guerre aux drogues dans leur ensemble.

Pour aller dans ce sens, on peut regarder le Portugal qui a pris la décision de dépénaliser tous les stupéfiants. Ce pays européen ne considère plus le consommateur comme un délinquant mais comme un individu ayant un problème de santé publique. Cet objectif a été perdu de vue par la France. Alors que la législateur avait pensé d’introduire sa loi de 1970 contre les drogues dans le Code de santé publique et non le Code pénal, reprécise C Ben Lakhtar.

Kana Cleaner Spray Buccal permet d’être INDETECTABLE au test salivaire du thc dans la salive

Bookmark this on Google Bookmarks
Share on Facebook