Cannabis et Marijuana
CSCF
Depenalisation du cannabis
Soutenir Dominique Broc

Cannabis Social Clubs : une 20aine de declaration en prefecture

Dominque Broc dans sa lutte pour les csc

Dominique Broc militant pour la légalisation du cannabis et la reconnaissance de cannabis social clubs

Cannabis Social Clubs : une 20aine de declaration en prefecture

Dominique Broc a annoncé hier qu’une vingtaine de cannabis social clubs ont accompli les démarches de déclaration auprès de plusieurs préfectures. Il existe, de façon non officielle, environ 400 CSC qui sont déjà engagés dans une démarche d’auto production et de partage du cannabis. Les CSC ont choisis le statut d’association à but non lucratif pour faire reconnaitre et accepter leur activité et ces déclarations en préfecture constituent le point de départ de leur existence légale.

Dominique Broc, le porte-parole du mouvement  : « Nous n’avons pas encore eu toutes les remontées, mais entre 15 et 20 Cannabis social clubs ont été déclarés en préfectures de Vendée, Loire Atlantique, Haute Vienne, Creuse, Charente Maritime, Indre et Loire.  D’autres devraient suivre dans les jours qui viennent »

Les déclarations se font pour le moment de manière progressive et le gouvernement n’a pas encore imposer la dissolution immédiate des CSC qui se sont déclarés. Cette stratégie de reconnaissance est longue et progressive mais elle a l’avantage de mettre le gouvernement devant le fait accompli.

déclaration en prfecture de cannabis clubs

exemple de déclarations en préfectures

Date : 8 avril convocation de Dominique Broc au tribunal correctionnel de Tours

Premiers pas vers la  reconnaissance  du « peuple de l’herbe »

Mr Valls (ministre de l’intérieur) a minimisé le mouvement, par le biais de son porte-parole, Mr Brandet  : « A ce stade, le répertoire des associations ne fait pas apparaître un dépôt massif de statuts par les personnes qui affirment appartenir à la mouvance Cannabis Social Club, a déclaré ce dernier . Dès que l’objet d’une association est illicite, le dossier est transmis automatiquement par l’autorité préfectorale à la justice pour qu’elle engage une procédure de dissolution de l’association. C’est ce qui a été fait au mois de mars en Indre-et-Loire quand un cas avait été constaté. C’est la seule voie de droit possible. »

Du point de vue des CSC, ces déclarations en préfecture constituent un premier pas vers la reconnaissance du peuple de l’herbe et une avancée vers la légalisation du cannabis.

un député ps favorable au cannabisLe PS forme un groupe de travail sur le cannabis thérapeutique

Les députés socialistes ont formé un groupe de travail qui devra se pencher sur l’utilisation du cannabis thérapeutique (cannabis médical). C’est Daniel Vaillant qui est à l’origine de ce groupe de travail et il n’est pas utile de rappeler que ce dernier est favorable à la légalisation du cannabis médical. Daniel Vaillant précise dans un communiqué : « Ce travail de réflexion sur les conditions et les conditions dans lesquelles les substances cannabiques pourraient intégrer la pharmacopée offcielle, a pour but d’ouvrir le débat sur cette question importante du droit des malades à soulager leurs douleurs »

3 trucs pour passer le test  thc :

Kanacleaner agit comme un produit nettoyant du cannabis.  Il se présente sous la forme d’un Pulvérisateur qui offre la possibilité d’une pulvérisation directement dans la bouche. Son action d’élimination totale du thc permet de disposer de teneurs en cannabis en dessous des limites de dépistage des tests salivaires. Avoir un test salivaire négatif.

Regarder aussi d’autres astuces pratiques en rapport avec le cannabis au volant :

comment faire pour déjouer le test cannabis au volant

ainsi que

fausser  le dépistage du cannabis et de la marijuana

Bookmark this on Google Bookmarks
Share on Facebook