CSCF
Faire pousser du cannabis

cannabis social clubs – la France sur la voie espagnole

Posted at 14/12/2012 | By : | Categories : CSCF,Faire pousser du cannabis | Commentaires fermés

cannabis social clubs : la France sur la voie espagnole

Les Cannabis social clubs sont des associations, des regroupements , des coopérative de consommateurs de fumeurs de cannabis qui ont décidé de produire eux-même le cannabis qu’ils consomment. L’objectif de ces organisations est multiple et l’on peut citer par exemple :

1. S’affranchir des réseaux de trafic de cannabis

2. Maîtriser son budget cannabis

3. Maîtriser la qualité du cannabis produit

4. Créer du lien social et une solidarité entre les fumeurs de cannabis

5. Promouvoir le cannabis médical

En espagne, où la crise économique fait des ravages , le gouvernement a eu l’intelligence de comprendre la démarche des cannabis club et dans certaines provinces ibériques, l’état fournit les terrains pour la culture outdoor du cannabis.

La situation en France est complètement différente et faire pousser du cannabis est fortement réprimé par la loi : on peut aller jusqu’à 750 000€ d’amende et 20 ans de prison pour la fabrication ou la production illicites de cannabis, selon l’article 222-35 du code pénal

Malgré tout, le nombre de cannabis social club est en constante augmentation du fait de la crise économique qui pousse les fumeurs de joint à cultiver eux-même leur plantation : culture du cannabis  outdoor, culture cannabis indoor, gestion des graines de cannabis.

Les consommateurs de cannabis français ne comprennent pas l’opposition farouche du gouvernement vers ce type d’initiative dont les effets bénéfiques sont visible en espagne : moins de trafic, plus de transparence, pacification de certain quartier chaud, source de revenu…

Combien coute le cannabis produit en CSC ?

En france, le gramme de cannabis est vendu entre 6 et 10 euros sur le marché noir tandis que dans les cannabis social club il est vendu entre 1 à 2 euros le gramme : c’est beaucoup moins cher de cultiver soi-même.

Malgré les sanctions pénales, de plus en plus de gens font pousser leur cannabis considérant que c’est un droit fondamental et que l’état refuse de prendre les décisions bénéfiques pour la société en générale. Les fumeurs de cannabis constate que l’état fait tout préserver la situation actuelle où le commerce de cannabis est dirigé par la mafia : on peut se poser des questions : Affaire Neyret, Affaire Lamblin

En france, pas de tolérance, plus de répression :

Le gouvernement s’acharne dans sa logique de répression en ciblant les automobilistes qui fument du cannabis : multiplication des tests salivaires (en quasi illégalité au regard des faux-positifs). Cependant, comme pour les cannabis clubs, les consommateurs s’organisent et l’on voit émerger des solutions pour neutraliser le test cannabis : on peut citer par exemple le spray de Kana Cleaner qui élimine le thc de la bouche et la salive pour avoir test salivaire négatif.

Voici une video espagnole pour avoir une idée de comment ça se passe chez eux :

Bookmark this on Google Bookmarks
Share on Facebook