Cannabis et Marijuana
Cannabis et Sport
Cannabis USA
Depenalisation du cannabis

Floyd Landis se lance dans le business du cannabis

Floyd Landis, Cannabis et Sport

L’ancien cycliste Floyd Landis se reconvertit dans la vente légale de marijuana

un ancien champion du tour de france commercialise de la marijuana

Floyd Landis vend du cannabis

Sous le maillot Phonak, l’ex coéquipier de Lance Armstrong avait remporté le Tour de France 2006 avant d’être déclassé pour un contrôle positif à la testostérone. Son épopée solitaire entre Saint-Jean-de-Maurienne et Morzine qui lui avait permis de reprendre le maillot jaune est restée gravée dans les mémoires.

Mais la suite est moins glorieuse. Après avoir été rattrapé par la patrouille, Landis a longtemps nié avant d’avouer.

«Dans la période qui a suivi le Tour 2006, je n’ai pas eu le temps de m’asseoir et de réfléchir. Je voulais juste continuer à courir et, pour pouvoir le faire, je devais jouer le jeu. Nier le dopage. Vous savez, le cyclisme est une addiction, et c’est dur de s’entendre dire que vous ne pourrez plus en faire», confie l’homme de 41 ans dans le magazine français.

Une vente légale dans le Colorado

Entre alcool et dépression, l’ancien de l’US Postal a fini par se relever grâce à sa reconversion dans le… cannabis. «Elle m’aidait à dormir, explique-t-il. Et puis on m’avait opéré de la hanche en 2006, après le Tour. Je prenais des antalgiques, des tas de saloperies. Le cannabis les a remplacés. Vous savez, il y a plein de raisons de l’utiliser. Il vous permet de dormir, de mieux supporter les douleurs, d’être un peu plus heureux… », explique-t-il.

Landis a transformé son usage personnelle en business à Denver où la vente de cette drogue est légale. « Ici, on fait de l’huile pour la vape, des cartouches, des lotions, des patches, commente l’ancien coureur de Phonak. J’ai environ vingt-cinq sortes de produits dans ma gamme», se réjouit Floyd Landis, directeur de l’entreprise Floyd’s of Leadville.

UTILISEZ LE SPRAY BUCCAL KANACLEANER POUR CONTOURNER LE TEST SALIVAIRE DU CANNABIS

Bookmark this on Google Bookmarks
Share on Facebook